Cette semaine , la FFMC12 a envoyé prêt de 300 courriers...

A nos élus locaux, nos maires, premiers magistrats dans les communes.

Dans ces courriers, à l’instar d’autres antennes FFMC, la FFMC12 dénonce l’utilisation de conducteurs privés avec du matériel public pour les voitures radars dernière génération. En effet un article du code de la route interdit toute utilisation d’écrans( hors utilisation par les forces de l’ordre) dans les véhicules sauf aide à la conduite. Hors dans ces véhicules il n’est pas question d’aide à la conduite mais de contrôle et ce ne seraient plus des fonctionnaires, agents de la force publique mais des personnels privés…qui mèneraient une mission de service public de sécurité ??? Ce n’est pas acceptable.

Il est donc de la responsabilité des élus, premiers magistrats des communes- puisque le gouvernement tente de passer outre, et de cacher (avec la complicité de tous ???)ce problème- de faire respecter les textes et de faire voter des arrêtés interdisant l’utilisation de personnels privés pour ces missions sur leur territoire.

Le gouvernement nous dit qu’il contrôlera….

Les citoyens ont bien vu avec les dernières affaires que l’exécutif ne contrôle rien, que les dérives et les excès de zèle sont possibles lorsque des pouvoirs de contrôle et d’autorité sont laissés à des personnes qui ne sont pas légitimes.Et cela aux portes même de la présidence…

Les citoyens constatent tous les jours les dérives du CSA (contrôle sanction automatisé).

Les élus sont donc le dernier rempart face à une nouvelle tentative de passage en force du gouvernement.

Les citoyens doivent aussi se mobiliser afin de les exhorter à faire voter ces arrêtés. Ils s’opposent à cette privatisation et les élus doivent les entendre !!!

Jusqu’à quel point les citoyens accepterons t’ils cette situation ? Le mécontentement est général et ce n’est que le début.

Les élus du département doivent entendre cette colère et prendre leurs responsabilités.